L’amour à nu
J’EN SUIS

Le ghosting : c’est quoi? Comment réagir  ? Que faire quand tu as été ghosté ?

Le ghosting : c’est quoi? Comment réagir  ? Que faire quand tu as été ghosté ?

Myriam Braiki

Les ruptures sont difficiles, c'est sûr. Mais la rupture la plus étrange, c'est sûrement quand quelqu'un disparaît sans prévenir. Pas de message, pas d'appel, comme si vous ne vous étiez jamais connus. Ça t'est déjà arrivé ? Ça s'appelle le ghosting. La sexologue Myriam Braiki nous explique tout sur le ghosting, pourquoi certains le pratiquent, qu'est-ce qui pousse à le faire, et comment le gérer quand on se fait ghoster. On prend des notes.

Le « ghosting » (de l'anglais “ghost”, fantôme) est l’art de quitter ou de ne plus donner de nouvelles sans aucune explication (silence après le premier rendez-vous ? Nous avons l’article pour toi !). A l’ère des réseaux sociaux et des applications de rencontres (Tiens, ça tombe bien tu es au bon endroit !), le « Ghosting » est probablement l’une des pratiques les plus redoutées.

Je vais t’en parler dans ce nouvel article, car si une majorité d’entre nous sait ce que sait ça reste encore inconnu pour certaines personnes et prévenir, vaut mieux que guérir !

Sur Pure, ici, maintenant, pas de honte

Tout d’abord que signifie le mot « Ghosting » ? 

Le ghosting : c’est quoi? Comment réagir  ? Que faire quand tu as été ghosté ?.0.0

« Ghosting » provient, du mot anglais « ghost » qui veut dire fantôme : Faire le mort, le fantôme, disparaitre ! Ce phénomène, s’amplifie ces dernières années.

Les nouvelles technologies numériques bousculent les comportements et changent les façons de faire. Notre société de plus en plus consumériste accentue le comportement « je-veux-je-prends-je-jette ». La relation à l’autre devient de plus en plus une relation à l’objet. En un clic, j’entre en contact et en un clic je quitte la personne. C’est tellement simple, en un clic le tour est joué ! Le ghosting est une attitude consumériste et égoïste.

On emploie beaucoup ce terme pour les relations amoureuses, mais il est aussi valable dans les relations amicales, familiales et professionnelles. C’est faire le mort : pas d’appels, pas de mails, pas de sms…

Donc concrètement, être un ghost, c’est devenir invisible, ne plus donner de nouvelles à la personne pour éviter de rompre en face à face. Vraiment pas jolie comme manière de faire, pour ne pas dire « lâche » !

Comment se passe le « Ghosting » concrètement ?

Les personnes se fréquentent, elle ont un lien plutôt correct et satisfaisant et soudain … plus rien. Silence. Du jour au lendemain, sans explication. Une absence dure à comprendre quand on n’a rien vu venir…

Le ghosting : c’est quoi? Comment réagir  ? Que faire quand tu as été ghosté ?.1.0

On ressent alors un vide immense, des interrogations sans réponses ! La personne devient un ghost, ne donne plus signes de vie, plus un mot alors que tout semblait aller bien.

Nous voilà seule avec l’absence. Sans avoir notre mot à dire. Une séparation brutale, imposée. Un départ sur lequel on ne peut donner aucun sens.

Mais pourquoi les personnes pratique le « Ghosting » ?

Difficile de savoir ce qui pousse les personnes à ghoster. Les raisons du ghosting sont multiples, souvent le ghosting se justifie. Je vais cependant te partager quelques pistes :

  • La nécessité de disparaître. Dans le cas de relations amoureuses toxiques, le ghosting peut être l'unique solution d'une personne. Seule solution, parfois, dans le cas d'une relation avec un partenaire agressif psychologiquement ou physiquement.
     
  • La peur de blesser. Les « ghosteurs » disparaissent parfois pour ne pas blesser leur partenaire. Pour certains donner une explication à la personne qu’ils ont fréquentés peut s'avérer difficile. Quand on ghoste, on n'a pas besoin d'assumer la fin du couple, de se confronter à l'autre et à ses sentiments, de s'expliquer sur la fin de la relation amoureuse et de se justifier. 
Le ghosting : c’est quoi? Comment réagir  ? Que faire quand tu as été ghosté ?.2.0
  • Le manque de courage. Ghosting peut aussi être le choix de la facilité, le moyen de s'épargner une conversation compliquée en face à face ou par message et de devoir se justifier et peut s'expliquer par la lâcheté et l'égoïsme de celui qui quitte.
     
  • L'angoisse de l'engagement. La peur de l'engagement et  de l'attachement peut être l'une des explications au ghosting. « Parfois, il peut y avoir une peur panique en début de relation amoureuse. Le personne ne se sent pas prête et plutôt que de le dire, disparait.

Ok… Maintenant qu’on a vu, les différentes raisons qui poussent à « Ghoster », je vais essayer de te décrire qu’elles peuvent être les différentes personnalités des « Ghosteurs » et des « Ghostées ».

 

Qui sont ces « ghosteurs » (ceux qui quittent) ?

Le ghosting : c’est quoi? Comment réagir  ? Que faire quand tu as été ghosté ?.3.0
  • Les Narcissiques. Les Narcissiques gardent le contrôle jusqu’au bout de la relation, de l’autre et leur image. 
     
  • Les séducteurs. N’ayant pas de temps à perdre avec une seule et unique personne, ils vont disparaître et faire le mort. Ils ne souhaitent pas d’engagement et on peut les qualifier de consommateurs de l’amour / de relations.
     
  • Les abandoniques. Ils sont peurs de l’abandon et par peur d’être abandonnés, ils vont quitter avant d’être quitté. Ainsi eux aussi contrôlent la situation non pas pour détruire l’autre comme le pervers-narcissique, mais plutôt pour tenter de gérer l’angoisse qui les rongent. En gardant le contrôle des relations, ils se donnent l’illusion de contrôler leur angoisse : « Pour ne pas être abandonné un jour autant abandonner tout de suite ».
     
  • Les contre-dépendants. Ces personnes-là, vont tout mettre en place pour fuir la relation ou pour ne pas être en relation du tout. Dès qu’ils se trouvent en lien avec l’autre, ils étouffent. La relation amoureuse peut les angoisser, ils vont rapidement mettre en place une stratégie de fuite. La solitude sera pour eux le seul moyen de ne pas souffrir d’avantage. C’est en tout cas le seul moyen de ne pas se retrouver en situation de dépendance. Leur devise pourrait être « mieux vaut être seul que prendre le risque de s’attacher ».

Avec ces descriptions, mon souhait est que tu prennes conscience que le « Ghosting » n’est pas utilisé que par des personnes malintentionnées, qui passent lâchement d’une personne à une autre.

Je ne dis pas que ce type de personne n’existe pas mais plutôt que certain.es “ghost” alors qu’elles partaient d’une bonne intention avec toi mais qu’elles sont rattrapés par leurs « blessures émotionnelles ».

Bon et maintenant voyons un peu la typologie des personnes (du moins celles que je rencontrent dans le cadre de mon travail) : « Les «Ghostées »

Tout d’abord, je veux te dire que nous sommes dans une société de l’éphémère et de la consommation, donc tout le monde peut « Ghosté », quitté du jour au lendemain !

Le ghosting : c’est quoi? Comment réagir  ? Que faire quand tu as été ghosté ?.4.0

Cependant, en observant les personnes qui viennent me consulter, j’ai pu remarquer qu’il s’agit majoritairement de personnes souffrant de dépendance affective, ayant une faible estime d’elles-mêmes ou ne s’aimant pas. 

Des personnes ayant bien souvent vécu des situations d’abandon par le passé (enfance ou adolescence). Le « ghosting » est donc terrible à vivre pour ces personnes-là car cette situation réactive la veille blessure d’abandon.

Les dépendants affectifs ont une mauvaise image d’eux-mêmes, ils vont souvent faire des choix de partenaires qui seront de mauvais eux. Ils vont choisir des personnes qui vont leur faire revivre le drame du passé et alimenter le schéma répétitif. 

Par non amour de soi, enfermés dans la souffrance, prisonniers de croyances limitantes sur eux-mêmes, la vie et sur l’amour, les dépendants vont être attirés par des personnes qui soit les maltraiteront, soit les abandonneront, soit les deux. Ça demande donc à la personne quittée, de faire un deuil. Et c’est là que tout devient très difficile pour eux, car faire le deuil sans pouvoir donner du sens à cette fin d’histoire est très douloureux.

Les conséquences pour les personnes ghostées: comment réagir et que faire ?

Le ghosting : c’est quoi? Comment réagir  ? Que faire quand tu as été ghosté ?.5.0

La disparition et le silence de la personne aimée, que les partenaires aient été amants ou amis, est très brutale. Il est tout à fait normal de mal vivre la rupture par ghosting, qui peut entraîner une perte d'estime de soi et de confiance en soi, mais également une perte de confiance en les hommes ou en les femmes. La personne ignorée ressent souvent un sentiment de rejet, d'abandon. Ce qui est terrible dans le ghosting c’est que ce n’est pas une rupture, mais une disparition, une absence de rupture ».

C'est en effet l'absence de réponse qui est plus insupportable que la fin de la relation. Le ghosting est une vrai violence psychologique.  L'une des conséquences du ghosting est la remise en question pour savoir si elle a fait quelque chose de mal. Et pour cause, la personne ghostée n'a pas eu d'explications à la rupture. 

Vraiment je dois dire que le silence radio est pire que les injures, le mépris, l’explication douloureuse. Le fait de disparaitre est assimilé à la pire forme d’abandon qui soit ! Et un abandon sans explication ne permet de réaliser un deuil classique.

Rencontres Pure à la vitesse du désir

 

Pour conclure (si tu as été victime de cette pratique et que c’est difficile pour toi), je te conseille de consulter un professionnel de la relation, que ce soit un coach spécialisé, un psychologue ou un thérapeute de couple. Si tu veux retourner à dating après le burn-out émotionnel, lis un texte Pure ici.

Ça te permettra de comprendre ce qu’il vient de se passer et même travailler sur toi, si tu en as besoin… Force et courage à toi !

Copié
PARTAGER :

Pas de stress, juste du plaisir

Nous t'enverrons des articles géniaux tous les mois.

En t'inscrivant, tu acceptes nos conditions générales, ainsi que notre politique de confidentialité.